Articles

Affichage des articles du août, 2021

Fanatic (Silvio Narizzano, 1965)

Image
  Dans la lignée des efforts de la Hammer pour se diversifier durant les années 60, Fanatic  (ou Die! Die! My Darling pour son exploitation américaine) propose un récit sous influence avec l'américaine Stefanie Powers et la grande et rare Tallulah Bankhead. Un Hammer atypique et surprenant.

Les Damnés (Joseph Losey, 1963)

Image
Joseph Losey chez la Hammer ? L’association paraît étonnante. Comment le réalisateur, connu pour ces drames, ces films policiers avec une forte dimension sociale et politique, a-t-il trouver le moyen de s’illustrer dans le cinéma de science-fiction ?